Cusco

Cusco Pérou

La ville de Cusco

Cusco est perchée à 3360 mètres au dessus du niveau de la mer, dans le sud-est Andin du Pérou. Cusco fût le centre de l’univers Andin et le berceau de la civilisation inca. Visiter Cusco est une expérience inoubliable qui permet de découvrir cette culture emprunte de mystères. Au cœur des montagnes entourant la ville, se trouvent de réels joyaux archéologiques tel le Macchu Picchu, la forteresse de Sacsayhuaman, Ollantaytambo ; des villages rustiques et pittoresques, comme Pisac, Calca et Yucay ainsi que des paysages proprement époustouflants.


Le musée de la cathédrale de Cusco

Plaza de Armas

Le Musée de la cathédrale de Cusco par exemple, présente une histoire toute particulière. Construite à l’origine sur la base de batîments incas, elle regorge aujourd’hui d’objets liturgiques et religieux.


temple du soleil Cusco

Qoricancha: le temple du soleil

Église santo-domingo

L’église et le couvent de santo domingo sont érigés sur les restes de Qoricancha, le temple du soleil datant de l’époque Inca. Il s’agit d’un superbe exemple d’architecture espagnole superposée à des vestiges Incas.


Musée des arts pré-colombiens de Cusco

Plaza de las Nazarenas

Le Museo de Arte Precolombino est installé dans une bâtisse de cérémonie inca datant du 15ème siècle. Celle-ci fût par la suite habitée par le conquistador Alonso Díaz dès le 16ème, suivi par divers colons de rang. En juin 2003, la bâtisse fût restaurée afin de devenir le musée d’art précolombien de Cusco. Le but du musée est de faire découvrir au public l’art du Pérou antique.


musée Cusco

Musée du couvent de Santa-Catalina de Cusco

Santa Catalina 190

L’actuel couvent fût reconstruit en 1653 et l’église date de 1669. Il se situe à l’emplacement d’un ancien Acllahuasi, sorte d’atelier féminin propriété d’état. Le couvent renferme un musée, et notamment une exposition d’art religieux.


Musée du couvent de la Merced de Cusco

Plazoleta Espinar - Mantas

Le temple est décoré de magnifiques toiles de l’école de Cusco. Il renferme un trésor d’une valeur inestimable : une pièce d’orfèvre en or massif, pesant 22 kg, mesurant 1m30 de haut, et contenant 2 perles énormes, plus de 600 perles plus petites, 1581 diamants, émeraudes, rubis et topazes. En outre, les galeries sont ornées de peintures coloniales du 17 et 18ème siècle. La visite du cloître et ses collections d’art religieux valent également le détour.


Musée du palais de l'archevêque

Calle Los Herrajes

Le musée se situe dans un magnifique bâtiment colonial. Il propose des expositions d’art religieux, notamment de la période colonial.


San Blas Cusco

Le quartier de San-Blas

Plaza San Blas

Le quartier San Blas est un dédale de rue étroite et escarpée, aux maisons décorées magnifiquement. S’étendant aux alentours d’une place égayée par une belle fontaine, le quartier est le refuge de nombreux artistes et artisans. On y trouve les ateliers de familles illustres : les Mendivil, Olaves et Mérida y invitent à visiter leurs galeries. La renommée de l’art et l’artisanat cusquénien y trouve sa source. San Blas est un lieu privilégié pour saisir l’essence de Cusco, et les romantiques en apprécieront l’atmosphère, digne d’un Montmartre Andin…


Cusco Sacsayhuaman

Sacsayhuaman

Ce site est considéré comme unique au monde en vertu de singularités architecturales. La forteresse, en forme de tête de Puma, est constituée de blocs monolithiques imposants, d’une dizaine de mètres de haut, 5 mètres de large, 4 mètres de profondeur et plus de 350 tonnes chacun. A l’origine conçue dans un but de défense, la forteresse domine Cusco et couvre une aire impressionnante. De nos jours, le site sert de décor somptueux à diverses festivités, basées sur les rites incas.


Q´engo

Q'Enqo (ou Kenko)

Ce site fût taillé dans la roche. Composé d’un amphithéâtre, d’escaliers tortueux, d’une splendide grotte, il est dédié à l’adoration des animaux. Mettant particulièrement bien à profit l’environnement, le site constitue un hommage brillant à l’art Inca de la construction.


Puca Pucara

Ce site archéologique Inca, niché au sommet d’une colline, est un ancien fort militaire. D’une forme circulaire, cette fortification se compose de petits passages, d’escaliers menant à des plateformes, de tours, le tout combiné pour assurer une défense efficace.


tambomachay

Tambomachay

Ce site est également connu sous le nom de « Baños del inca ». En effet, il s’agit d’un sanctuaire dédié au culte de l’eau, où seuls les Incas pouvaient pénétrer. D’une architecture de pierres intégrées au paysage, le bain de l’Inca se distingue par un système hydraulique d’une grande ingéniosité.